Boire ou rentrer à pieds...il faut choisir

Un Enterrement de Vie de Garçon est souvent le théâtre de beuveries monumentales. Les filles ne sont pas là, on ne rentre pas chez soi et Bidule va se marier dans un mois. Il faut fêter ça comme il se doit. Cependant, l'alcool rend ivre. L'ivresse fait perdre l'équilibre. Perdre l'équilibre fait tomber. Voir quelqu'un tomber fait généralement marrer tout le monde.

Preuve en image :




Ce pauvre bougre se réveillera avec une tête de boxeur défait, et se demandera certainement qui a pu lui infligé une telle correction. Il appellera ses potes un par un et balbutiera une histoire de bagarre, entre deux hoquets. Personne ne se souviendra de grand chose, et il se résignera à s'inventer une histoire d'agression, dans laquelle il a fait bonne figure, mais, dont il sortit défiguré. Les types étant au moins cinq, armés de fouets et de barrières métalliques.

Pour vous éviter ce genre de réveils lors de votre Enterrement de Vie de Garçon, nous mettons à votre disposition de jeunes et jolies guides locales (les plus efficaces étant en poste à Budapest, Cracovie, Bratislava et Prague!) pour vous accompagner lors de vos soirées et appeler des taxis pour vous lorsque vos jambes se fâchent avec votre cerveau. Vous ne saurez toujours pas comment vous êtes rentrés, mais vous serez fin prêts pour remettre le couvert à la tombée de la nuit.
Rendons leur hommage ici, car elles supportent chaque weekend des hordes de Frenchies rôties à la Vodka, et ne s'en plaignent jamais.
Merci mesdemoiselles.

0 commentaires:

Publier un commentaire